Home » International

International

International

Boris Johnson riposte aux accusations

Le Premier ministre britannique Boris Johnson a riposté jeudi aux accusations incendiaires d’incompétence face à la pandémie de coronavirus lancées la veille par son ancien conseiller Dominic Cummings, assurant avoir fait tout son possible pour sauver des vies.

Le chef du gouvernement, qui a visité jeudi matin un hôpital dans l’Essex (est), a affirmé avoir dû prendre une "série de décisions incroyablement difficiles" lors de cette crise sanitaire, soulignant qu’"à chaque étape, nous avons été guidés par la détermination à protéger des vies".

Covid-19: Angela Merkel annonce la vaccination des adolescents allemands

L'Allemagne a annoncé l'ouverture de la vaccination contre le Covid-19 aux mineurs de plus de 12 ans. Les adolescents outre-Rhin pourront ainsi être vaccinés à partir du mois de juin, a expliqué la chancelière allemande Angela Merkel.

Les adolescents pourront demander un rendez-vous pour se faire vacciner à compter du 7 juin, quand prendra fin le système donnant la priorité aux plus âgés, aux malades chroniques ou aux professions les plus exposées, a déclaré la chancelière à Berlin à l'issue d'une vidéo-conférence avec les chefs de gouvernement régionaux.

États-Unis : huit personnes tuées dans une fusillade à San José, en Californie

Au moins huit personnes ont été tuées mercredi matin après qu'un homme armé a fait feu dans une cour de triage des services de transports publics de San José, en Californie, ont rapporté les autorités locales, précisant que l'assaillant était mort lui aussi.

S'exprimant lors d'une conférence de presse, le shérif adjoint du comté de Santa Clara a dit ne pas pouvoir préciser les circonstances de la mort du suspect et si des officiers de police avaient fait feu à leur arrivée sur les lieux.

UE: les dirigeants des Vingt-Sept ont endossé le certificat sanitaire

Les dirigeants des Vingt-Sept ont endossé mardi le certificat sanitaire qui doit permettre une réouverture des frontières et poursuivaient leurs difficiles pourparlers sur le plan d’action de l’UE pour le climat.

Soucieux de coordonner la réouverture progressive de leurs frontières à l’approche de l’été, à mesure qu’avancent les campagnes de vaccination, les Vingt-Sept ont salué mardi l’élaboration d’un «certificat numérique européen Covid», appelant à sa «mise en place rapide», selon des conclusions diffusées à la mi-journée.

Brésil: Jair Bolsonaro dans un cortège de motos sans masque

Le président brésilien Jair Bolsonaro a pris la tête dimanche matin d’un cortège de plusieurs milliers de motos défilant dans les rues de Rio de Janeiro pour une manifestation en son soutien, causant de nombreux rassemblements en pleine pandémie.

Accompagnée d’un important service d’ordre, la parade à moto, retransmise en direct sur le compte Facebook officiel du chef de l’Etat, était suivie par de nombreux manifestants le saluant le long de la route, agitant des drapeaux du Brésil.

Le FMI: un plan à 50 milliards de dollars pour mettre fin à la pandémie

Le FMI a proposé vendredi un plan destiné à mettre fin à la pandémie mondiale de Covid-19 dont le financement est estimé à 50 milliards de dollars avec un objectif de vaccination d’au moins 40% de la population mondiale d’ici la fin de l’année.

«Notre proposition fixe des objectifs, évalue les besoins de financement et définit des actions pragmatiques», a résumé Kristalina Georgieva, la directrice générale du Fonds monétaire international, à l’occasion du sommet mondial de la santé organisé à Rome dans le cadre du G20.

L’Espagne laissera entrer «toutes les personnes vaccinées» du monde entier dès le 7 juin

L’Espagne laissera entrer sur son territoire à partir du 7 juin «toutes les personnes vaccinées» quel que soit leur pays d’origine, a annoncé vendredi le chef du gouvernement Pedro Sanchez.

Les Britanniques, qui fournissent en temps normal le premier contingent de touristes en Espagne, seront de leur côté autorisés à venir librement à partir de lundi, alors que seuls les voyages considérés comme «essentiels» leur étaient permis jusqu’ici, a indiqué Pedro Sanchez au cours d’une intervention lors du salon international du tourisme Fitur.

Silvio Berlusconi est gravement malade

L’ancien chef du gouvernement italien et milliardaire Silvio Berlusconi, hospitalisé à plusieurs reprises ces derniers mois notamment pour des complications liées au Covid-19, est gravement malade.

"Nous pensons sans réserve que Berlusconi est gravement malade et affecté par une pathologie sévère, c’est ce que disent les certificats médicaux", a indiqué Tiziana Siciliano, vice-procureure en charge de l’accusation dans un procès pour lequel le magnat octogénaire répond de subornation de témoins.

Dubaï autorise rendez-vous sportifs et concerts, à condition d’être vacciné

Dubaï a annoncé lundi autoriser de nouveau sa population à participer à des rendez-vous sportifs ou à des concerts, à condition d’avoir été vacciné contre le coronavirus.

Les autorités ont affirmé dans un communiqué que les lieux de loisirs et de spectacles pourraient rouvrir avec une capacité de 70% maximum, pouvant aller jusqu’à 1500 personnes à l’intérieur et 2500 à l’extérieur.

Au Brésil: la vaccination piétine en pleine hécatombe

La vaccination contre le Covid-19 au Brésil est encore poussive et la campagne débutée tardivement il y a quatre mois pourrait être à nouveau freinée par des retards dans l’importation de principes actifs pour fabriquer de nouvelles doses.

Sous le coup d’une enquête parlementaire, le gouvernement Bolsonaro est accusé d’avoir sa part de responsabilité dans ces retards, à cause de tensions diplomatiques avec la Chine et de refus d’offres de vaccins.

La vaccination avec le Spoutnik V russe a commencé en Inde

La vaccination avec le Spoutnik V russe a commencé vendredi en Inde, a annoncé le fonds souverain russe (RDIF) qui a financé en partie le développement du vaccin et négocie ses accords de production à l’étranger.

«Spoutnik V est devenu le premier vaccin de fabrication étrangère utilisé en Inde», a indiqué le RDIF dans un communiqué, notant que les premières injections ont eu lieu à Hyderabad (centre) après l’arrivée du premier lot de vaccins le 1er mai et que «le deuxième lot de Spoutnik V devrait arriver d’ici la fin de la semaine».

Covid-19 : les 12-15 ans se vaccinent aux États-Unis

Les adolescents âgés de 12 à 15 ans ont pu commencer à se faire vacciner contre le Covid-19 partout aux Etats-Unis, jeudi, après l’extension, plus tôt cette semaine, de l’autorisation du vaccin de Pfizer/BioNTech pour cette tranche d’âge, qui représente 17 millions de personnes dans le pays.

«C’est un nouveau pas de géant dans notre lutte contre la pandémie», a déclaré, mercredi, le président américain Joe Biden, en encourageant les parents à faire vacciner leur progéniture. «Le vaccin pour les enfants entre 12 et 15 ans est sûr, efficace, pratique, rapide et gratuit», a-t-il martelé, ajoutant que 15'000 pharmacies à travers le pays devaient être prêtes à réaliser les piqûres. 

Allemagne assouplit les règles de quarantaine pour les voyageurs

L’Allemagne a assoupli, mercredi, les règles de quarantaine pour les voyageurs en provenance de certains pays classés à risque de coronavirus, une nouvelle saluée par les professionnels du tourisme à l’approche des vacances estivales.

Le décret adopté par le gouvernement d’Angela Merkel permettra de passer ses vacances dans des lieux de villégiature appréciés tels que l’Espagne, l’Italie ou la Grèce sans avoir à observer une quarantaine de retour en Allemagne, à condition de présenter un test PCR négatif récent, d’être totalement vacciné contre le coronavirus ou considéré comme guéri.

Covid-19 : Taïwan interdit les grands rassemblements

Taïwan a interdit mardi les grands rassemblements après la détection d’un cluster de contaminations locales au Covid-19, dans un des pays de la planète ayant le mieux géré la réponse à la pandémie. 

Les autorités ont interdit les rassemblements en intérieur de plus de 100 personnes et les rassemblements en extérieur de plus de 500 personnes, jusqu’au 8 juin. 

New York bientôt des vaccinations gratuites dans le métro 

Se faire vacciner gratuitement contre le Covid-19 dans le métro new-yorkais? Ce sera possible à partir de mercredi, avec le vaccin en une dose Johnson & Johnson, a annoncé lundi le gouverneur Andrew Cuomo.

Les personnes qui se feront vacciner dans l’une des six stations de métro retenues auront aussi droit à des trajets gratuits: un pass d’une semaine dans le métro, ou un aller/retour sur les lignes de banlieue. «On va tester» le principe, a indiqué le gouverneur, «on verra la réceptivité et on ajustera» si besoin.

New York: un retour au bureau se précise

La vie reprend dans les quartiers d’affaires, les files s’allongent de nouveau le midi dans les bars à salades et de grandes entreprises appellent leurs employés à revenir dans les gratte-ciel: les signes d’un retour au bureau se multiplient à New York, de façon hybride pour l’instant.

Après 14 mois de télétravail généralisé, plusieurs firmes emblématiques de la capitale économique américaine se préparent à un retour en présentiel massif de leurs employés: la banque JPMorgan Chase a ouvert la marche fin avril en appelant ses salariés américains à revenir au bureau, selon un système de rotation, d’ici début juillet. 

Royaume-Uni : Boris Johnson va lever des restrictions liées à la pandémie

Le Premier ministre britannique Boris Johnson va confirmer lundi l’assouplissement de restrictions liées à la pandémie causée par le coronavirus, s’appuyant sur l’amélioration de la situation sanitaire, ont annoncé ses services dimanche.

Le dirigeant conservateur va rendre publique la troisième étape de sa feuille de route en matière de déconfinement lundi après-midi, après avoir fait le point avec ses ministres dans la matinée. 

Aux États-Unis: la mortalité a été sans «aucun doute» sous-évaluée, estime Dr Fauci

Le Covid-19, qui a officiellement fait 581'000 morts depuis début 2020 aux États-Unis, a sans «aucun doute» tué beaucoup plus de monde dans le pays le plus endeuillé au monde par la pandémie, a estimé dimanche le conseiller médical de la Maison-Blanche Anthony Fauci.

Interrogé sur une nouvelle étude publiée cette semaine par l’Université de Washington, qui évalue à plus de 900'000 morts le bilan américain du coronavirus, le Dr Fauci n’est pas allé jusqu’à valider ces données.

 

Manifestation au Guatemala pour réclamer la démission du président Giammattei

Des dizaines de personnes ont manifesté samedi au Guatemala pour réclamer la démission du président Alejandro Giammattei, accusé d’être responsable de la pénurie de vaccins.

Quelque 658'200 doses de vaccin sont arrivés depuis février au Guatemala, pays de 16 millions d’habitants. Pour les manifestants, ces chiffres sont surtout révélateurs d’une mauvaise gestion et alimentent les soupçons de corruption.

Vaccins: l'UE conclut un nouveau contrat avec BioNtech/Pfizer 

La présidente de la Commission européenne Ursula von der Leyen a annoncé samedi un nouveau contrat pour acheter jusqu’à 1,8 milliard de doses de vaccins anti-Covid à BioNTech-Pfizer, dans un message sur Twitter.

Le contrat inclut une commande ferme pour 900 millions de doses et une option pour 900 millions supplémentaires. Ces nouvelles livraisons, prévues dès cette année et jusqu’en 2023, permettront notamment de s’adapter aux nouveaux variants du coronavirus, mais aussi de vacciner les enfants et adolescents.

Angela Merkel s'oppose à la levée des brevets sur les vaccins

Le gouvernement d'Angela Merkel a en effet exprimé jeudi de fortes réserves à l'égard de la proposition soutenue par les Etats-Unis d'une levée des brevets sur les vaccins anti-Covid, estimant au contraire qu'ils devaient continuer à être "protégés". 

Les pyas sont de plus en plus nombreux à vouloir cette levée pour encourager et démocratiser cette production, notamment à destination des pays les moins bien lotis.

 

Covid-19 : L’UE veut avoir 5 nouveaux traitements d'ici fin 2021

L’Union européenne a dévoilé, jeudi, des dispositions pour encourager le développement de traitements contre le Covid-19, notamment les symptômes persistants et handicapants des «Covids longs», en vue d’autoriser jusqu’à cinq nouveaux traitements «efficaces» d’ici la fin de l’année.

Cette «stratégie», via des soutiens financiers à la recherche et des assouplissements réglementaires, doit permettre d’autoriser trois nouveaux traitements contre le Covid-19 d’ici octobre 2021 et éventuellement deux autres d’ici la fin de l'année, indique la Commission européenne. 

L'Allemagne est réservée face à la levée des brevets

Le gouvernement d’Angela Merkel a exprimé jeudi de fortes réserves à l’égard de la proposition soutenue par les Etats-Unis d’une levée des brevets sur les vaccins anti-Covid, estimant au contraire qu’ils devaient continuer à être «protégés».

«La protection de la propriété intellectuelle est la source de l’innovation et doit continuer à l’avenir à le rester», a indiqué une porte-parole du gouvernement allemand à l’AFP, en réaction à l’annonce des Etats-Unis.

 

Le ministre indien des Affaires étrangères au G7 a été exposé à de potentiels cas de Covid-19

Le chef de la diplomatie indienne Subrahmanyam Jaishankar a indiqué avoir été exposé à des cas potentiels de Covid-19, précisant qu’il assumerait ses engagements "en mode virtuel".

Il avait rencontré ce lundi soir le secrétaire d’État américain Antony Blinken, tous deux portant des masques en vertu du strict protocole appliqué lors de cette rencontre, la première en personne depuis plus de deux ans : délégations réduites, masques, distanciation et parois transparentes. 

Covid-19 : le Parlement européen pas près de retourner à Strasbourg 

A cause de la crise sanitaire, le Parlement européen n’a plus siégé dans la ville alsacienne depuis février 2020. Les sessions plénières mensuelles se tiennent désormais à distance ou à Bruxelles dans un format réduit. De quoi contrarier la collectivité européenne d’Alsace, qui avait saisi la médiatrice de l’UE sur le sujet fin mars. 

Celle-ci vient de rendre sa réponse : elle n’ouvrira pas d’enquête sur la décision du Parlement européen de préférer la capitale belge à Strasbourg. Ce format risque donc de se maintenir encore quelque temps. 

Biden veut vacciner plus d'Américains

Une nouvelle phase de la compagne de vaccination commence aux États-Unis. Joe Biden veut vacciner encore plus d’adultes et inclure les adolescents. L'objectif ? Au moins une injection pour 70% des adultes d’ici la fête nationale américaine du 4 juillet.

Par ailleurs, une demande d’extension de l’autorisation en urgence du vaccin de Pfizer/BioNTech pour les 12-15 ans a été déposée début avril aux États-Unis. La décision de l’Agence américaine des médicaments (FDA) est attendue dans les prochains jours.

Un quart des Européens ont reçu au moins une dose de vaccin

C’est un premier échelon dépassé en Europe. Ce mardi, la Commission européenne s’est félicitée du cap passé : un quart de la population a bénéficié d’au moins une première injection de vaccin.

"La vaccination s'accélère en Europe : nous venons de dépasser les 150 millions de vaccinations. Nous aurons suffisamment de doses pour vacciner 70% des adultes de l'UE en juillet", a tweeté Ursula von der Leyen, présidente de la Commission européenne.

Réouverture du métro 24h/24 à New York mi-mai

Le gouverneur de l’Etat de New York Andrew Cuomo a annoncé une réouverture du métro 24H/24 le 17 mai et une levée des restrictions.

Chiffrées de capacité imposées aux commerces et lieux culturels le 19 mai, notamment dans les «magasins, cinémas, restaurants, musées», qui oscillent aujourd’hui entre 33 % et 75 %.

A cause de la crise, Londres réduit son aide internationale

Le ministre britannique des Affaires étrangères, Dominic Raab, a justifié dimanche la réduction de l’aide internationale du Royaume-Uni par l’impact économique de la crise du coronavirus.

Le gouvernement de Boris Johnson a décidé de réduire en 2021 l’aide au développement de 0,7 % à 0,5 % de la richesse nationale. Elle passe d’environ 15 milliards de livres avant la crise à 10 milliards de livres. 

Le conseiller médical de la Maison Blanche recommande un confinement à l'Inde

Le conseiller médical de la Maison Blanche, l’immunologue Anthony Fauci, a recommandé, samedi, à l'Inde d'imposer un confinement total de plusieurs semaines à travers le pays afin de freiner la forte propagation de l'épidémie.

Fauci a déclaré, dans une interview accordée au journal "The Indian Express", "je pense que le plus important dans l’immédiat est d’obtenir de l’oxygène, du matériel médical, des médicaments".

Au Brésil, les supporters de Bolsonaro défilent

Plusieurs milliers de Brésiliens ont participé samedi à des manifestations de soutien au président d’extrême droite Jair Bolsonaro, au mépris de toute distanciation physique en pleine pandémie, alors que l’opposition a prévu de célébrer le 1er mai en ligne. 

À Rio, plusieurs centaines de manifestants s’étaient donnés rendez-vous aux abords de la célèbre plage de Copacabana, avec des banderoles réclamant une « intervention militaire » pour renforcer les pouvoirs du président Bolsonaro.

Il y a deux semaines, le chef de l’Etat avait déclaré qu’il attendait « un signe du peuple » pour « prendre des mesures » afin de mettre un terme aux restrictions prises localement par les maires ou les gouverneurs pour tenter d’endiguer la propagation du coronavirus.

Le Portugal rouvrira samedi sa frontière avec l’Espagne

Le Portugal rouvrira samedi sa frontière terrestre avec l’Espagne et entrera le même jour, 48 heures plus tôt que prévu, dans la quatrième et dernière phase de son plan de déconfinement entamé à la mi-mars, a annoncé jeudi soir le Premier ministre Antonio Costa. 

"Cela ne signifie pas pour autant que le pays peut considérer que la situation épidémique est résolue", a déclaré jeudi le Premier ministre portugais Antonio Costa lors d'une conférence de presse. 

La Turquie se confine à partir de jeudi soir

Le président turc  a annoncé un confinement de 17 jours à partir de jeudi soir en Turquie pour endiguer la propagation de l’épidémie.

 

Il débutera le 29 avril au soir et restera en vigueur jusqu’au 17 mai au matin. La Turquie a enregistré lundi plus de 37 000 nouveaux cas de Covid-19 et 353 décès, après avoir atteint des pics à plus de 60 000 contaminations par jour depuis début avril. 

Tous les commerces et entreprises considérés comme non-essentiels seront fermés pendant la période de confinement qui couvre la fête musulmane de trois jours marquant la fin du mois de jeûne du ramadan. Sauf cas de force majeure, les déplacements entre provinces seront interdits.

Les touristes américains vaccinés pourront voyager dans l’Union européenne

 

Les touristes venant des Etats-Unis seront autorisés à visiter l’Union européenne dans les prochains mois, à condition d’être vaccinés, a déclaré la présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen, dans une interview au New York Times. 

 

« Les Américains, d’après ce que je peux voir, utilisent des vaccins approuvés par l’Agence européenne des médicaments (NDLR : l’EMA). Cela permettra la libre circulation et les déplacements vers l’Union européenne », explique-t-elle. 

De manière plus générale, elle ajoute que « les 27 Etats membres accepteront, sans condition, tous ceux qui sont vaccinés avec des vaccins approuvés par l’EMA ». Aucun calendrier n’est donné, mais le journal américain mentionne l’été comme une possibilité.

Somalie: nouvel appel du Conseil de sécurité de l'ONU à sortir de l’impasse

Le Conseil de sécurité de l'ONU a adopté vendredi une nouvelle déclaration appelant les parties en Somalie «à rejeter la violence et à reprendre le dialogue».

 

De toute urgence et sans condition «préalable», illustrant sa préoccupation croissante face à l'impasse politique.

«Les membres du Conseil de sécurité sont profondément préoccupés par l'impasse politique qui se poursuit et le désaccord persistant entre les dirigeants politiques somaliens sur le modèle à retenir pour organiser des élections», souligne la déclaration. 

États-Unis : Joe Biden reconnait le génocide arménien

 

Joe Biden a reconnu samedi le génocide arménien, devenant le premier président des Etats-Unis à qualifier ainsi la mort d’un million et demi d’Arméniens massacrés par l’Empire ottoman en 1915. 

 

« Les Américains honorent tous les Arméniens qui ont péri dans le génocide qui a commencé il y a 106 ans aujourd’hui », a-t-il écrit dans un communiqué. 

Il s'agit «d'honorer les victimes, pas d'accabler qui que ce soit», a souligné une responsable américaine, sous couvert de l'anonymat, alors que la Turquie a mis en garde par avance tout recours à ce qu'elle dénonce comme un «mensonge».